Découverte et nostalgie à travers l’animation japonaise

cover

Pour cet article, on vous emmène faire un tour au pays du soleil levant, mais aussi dans vos souvenirs d’enfance et d’adolescence à travers les monumentales productions du studio Ghibli, tout en vous faisant (re)découvrir certains autres maitres de l’animation japonaise moins connu mais tout aussi bon.

On commence notre voyage avec le studio Ghibli, véritable monument de l’animation Japonaise, avec 22 longs-métrages au compteur parmi lesquels Le voyage de Chihiro, Mon voisin Totoro, ou encore Porco Rosso.

Capture d’écran 2018-01-09 à 12.33.53

Capture d’écran 2018-01-09 à 12.34.22

Capture d’écran 2018-01-09 à 12.34.38

td2y5xn

Mais ils ne sont pas les seuls à proposer une esthétique travaillée, dans un autre registre nous trouvons Mamoru Hosoda, ancien de la Toei, réalisateur du film “Le Garçon et la Bête”, mais aussi du très beau “Les Enfants loups, Ame et Yuki”.

Capture d’écran 2018-01-09 à 12.41.50

bakemono-no-ko-3

logo_boybeast

On passe enfin à Makoto Shinkai, réalisateur du subime “Your Name” ainsi que “Voyage vers Agartha”.

Capture d’écran 2018-01-09 à 12.49.12

Capture d’écran 2018-01-09 à 12.50.07

Capture d’écran 2018-01-09 à 12.50.42

Capture d’écran 2018-01-09 à 12.49.39