#CITYTEST BURGER KING | BURGER CULTE ?

vignetteburgerking

La dernière fois que j’ai pu bouffer un Whopper sur le sol Français, j’étais encore puceau, j’avais de l’acné, et je jouais à Crash Bandicoot sur la Playstation. C’était en 1997, et depuis, rien n’a changé. Ces 16 ans d’absence sur le sol Français ont conféré à Burger King une aura légendaire, et c’est bien normal. C’est vrai, un bout de viande hachée entre 2 morceaux de pain, ça a tout pour devenir une légende. Pendant des années, a couru la rumeur d’un retour de l’enseigne Américaine, relayée puis crédibilisée par des blogueurs en mal de clics, pour finalement retomber comme un soufflé. 16 Décembre 2013, une date qui restera importante pour cette horde d’affamés venus, enfin, se régaler dans le nouveau restaurant de l’enseigne situé Gare Saint Lazare. J’entends dans la foule des gens dire qu’ils ont hâte de déguster le meilleur burger de Paris. Mouais, on verra.

En mangeant mon Whopper, j’essaie de comprendre pourquoi ce burger est culte. Bah franchement, hormis le fait que la France en ait été sevrée pendant 16 ans, je ne vois pas. Alors attention, j’adore les burgers, ils doivent même composer 75% de mon alimentation solide (avec les poissons panés), donc je ne fais pas dans le burger bashing à tout prix. On dit toujours que l’herbe est plus verte chez son voisin, bah, pour burger king, c’est pareil. Je préférais largement déguster mon Angus Burger en plein London plutôt que dans l’angoissante gare Saint Lazare. Et c’est bien là, pour moi, la seule raison qui faisait qu’on kiffait son sandwich, c’est parce qu’il était synonyme de vacances, d’ailleurs, d’exotisme. J’ai aussi fait un test, lorsque j’ai posté sur Instagram la photo de mon Whopper avalé à Paname, 6 pauvres likes tout pourris, la même photo, 3 mois plus tôt, lorsque j’étais à Londres, 39. CQFD.

Tout ça pour ça.

Donc en gros, ok c’est bon, mais ça reste du fastfood, et du fastfood à 11 euros les mecs. Paris propose pour cette somme un tas d’alternatives meilleures et surtout plus novatrices gustativement parlant.

Le retour de burger king est un non événement culinaire, un simple coup de maître médiatique savamment orchestré. En quittant le restaurant, je contemple une foule digne des plus belles heures du Baron qui patiente derrière un cordon de sécurité en attendant d’entrer. Détendez vous, le macdo d’en face est ouvert, et en plus, le double-cheese bacon est de retour.

Burger King, à peine ouvert, déjà ringard.

Citytest réalisé par Joan

Burger King
Gare Saint Lazare
75008 Paris


Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.