#CITYTEST CHEZ LUCETTE | COMME À LA MAISON

VIGNETTE CITYTEST copy

Niché dans le coin bobo du 17ème, rue de la Jonquière, Chez Lucette est un de ces petits restaurants à la cuisine authentique dont l’adresse se transmet seulement entre initiés. Chez Lucette, on est reçu comme à la maison par la patronne qui mitonne chaque jour des plats qu’elle vous sert elle même.

Je traînais un peu des pieds ce jour là, ayant toujours eu une préférence pour les “vrais” restaurants et pas des endroits où on se sent “comme à la maison”. Malgré tout, les amis que j’accompagne ce jour là m’ont tellement tanné et vendu le lieu que je m’attendais à une belle surprise.

Pas de déco particulière chez Lucette, on se croirait dans un de ces films des années 50 dans lesquels jouaient Lino Ventura ou Jean Lefebvre. Derrière le bar, le mari de la patronne sert un Suze à un habitué, une vieille télé diffuse un documentaire animalier et nous nous installons au fond de la minuscule salle.

Comme il n’y a pas de carte chez Lucette, c’est Rose (son vrai prénom) qui vient nous présenter les plats à table :

Alors aujourd’hui, j’ai de la pintade, du roast-beef, et en accompagnement j’ai des petites pommes sautées à l’ail et au persil

Ca sera donc Roast-beef pour tout le monde, sauf pour mon amie Laure qui fait le choix (qui s’avérera judicieux) de la pintade.

Je vous mets une salade avec ça ?

Allons y pour la salade. Les plats arrivent, on pardonne la lenteur du service, Rose étant seule à s’occuper de tout, mais par contre, ce qui est moins pardonnable, c’est les assiettes. 3 tranches de viandes aussi fines qu’un carpaccio accompagnées de quelques pomme de terres sautées. Alors, ok, c’est très bon, mais franchement, c’est pas du tout copieux. J’ai certes un bon coup de fourchette, mais quand je vois que même mon amie Gaelle, réputée pour avoir un appétit d’oiseau se bourre de pain pour compenser… c’est dur ! Bien vite, nos regards plein d’envie se sont tournés vers l’assiette de Laure. Sa pintade, juteuse et moelleuse, fait définitivement envie et elle mettra, contrairement à nous, une bonne demie heure pour la finir. Après le fromage (un camembert à point) les desserts arrivent, tarte au citron (divine) ou crêpes flambées, bien trop vite avalés.

Vient enfin le moment douloureux de l’addition, et là, surprise, 33 euros chacun. On se renseigne un peu, et on apprend que la salade a fait grimper les prix. Et c’est là que l’atout majeur de Chez Lucette devient son plus gros problème, comme il n’y a pas de carte, il n’y pas de prix affiché, du coup, on a l’impression que les additions se font un peu à la tête du client. Donc en gros, si vous cherchez une cuisine réconfortante, foncez chez Lucette, mais s’il vous plait, NE PRENEZ PAS LA SALADE !!!

Citytest réalisé par Joan

Chez Lucette
43 rue de la Jonquière
75017 PARIS