#CITYTEST LE BARON | NIGHTCLUB

vignettebaron

Ouvert en 2004 par André Saraiva et Lionel Bensemoun, le Baron est LE club qui aura marqué les années 2000, (bon, avec le Pulp).

J’ai connu les grandes heures du Baron, notamment les premiers mois, où certains patientaient plusieurs heures pour espérer y entrer (ou retourner chez eux comme des cons). Plus qu’une boîte, c’était vraiment un lieu incroyable, où la provinciale ambitieuse côtoyait la vedette de ciné, où le millionnaire s’acoquinait avec le chanteur à la mode et où, surtout, je chopais plein de meufs.

En 10 ans, le Baron aura eu plusieurs vies. Plusieurs physios, plusieurs D.A se sont succédé avec plus ou moins de succès mais le club au chapeau haut de forme sera toujours fidèle au poste.

Reste que je ne vais presque plus au Baron alors même que mon appart est tout proche. Lorsque j’y vais, je suis parfois déçu mais je repense aux grands moments que j’y ai passé, et je lui pardonne tout. En fait, le Baron, pour moi, c’est un peu comme une ex avec qui on baiserait de temps en temps, on sait comment ça va se passer, on est bien à l’intérieur, on connait chaque détail par cœur, mais on est tout de même heureux de ne pas la sauter trop souvent.

La porte semble s’être adoucie, et l’on rentre avec un peu plus de facilité qu’à la grande époque.

Il faut aussi savoir que l’équipe historique du baron a depuis su capitaliser sur ce succès en créant l’agence de com la clique, l’agence de sound design Tête d’affiche ou l’agence de sécurité mfgv et en ouvrant, partout dans paris, restos, bars, et même depuis peu un label musical. On pensera ce qu’on veut de la qualité des dits lieux, mais la réussite est admirable.

En novembre prochain, le Baron fêtera ses 10 ans, ce qui en fera la boîte de nuit Parisienne la plus successfull de tous les temps. Plus que le palace, ou les Bains douches. Rien que ça.

Le Baron
6 Avenue Marceau
75008 Paris


Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.