#CITYTEST LE MAURI7 | 3637

mauri7vignette

Je sais pas pour vous, mais moi, le Téléthon, ça me met mal à l’aise.

Exhiber des enfants qui bavent pour récolter des deniers peut être considéré comme une démarche obscène, mais apparemment, ça marche, puisque nous y avons droit chaque année depuis 1987. Le Téléthon s’attache à « défendre la cause des gens touchés par des maladies génétiques neuromusculaires ou autres maladies génétiques rares. » Qu’ils en profitent donc pour faire quelque chose d’Anne Roumanoff.

Il existe pourtant tout un tas de maladies génétiques encore non considérées par nos amis du Téléthon.

Installé ce jour là au comptoir du Mauri7, je fais en effet la découverte d’une nouvelle maladie qui m’a bien l’air d’être incurable.

Les symptômes ?

La plupart des garçons présents dans le bar ce jour là semblent souffrir d’un étrange excès de pilosité les obligeant à porter une barbe, plus ou moins fournie selon le degré de la maladie. Cette barbe semble vouloir compenser une baisse extrême de leur température corporelle si j’en crois le besoin vital de porter des bonnets alors qu’il fait ce jour là pas moins de 26° à l’ombre, autant dire un temps estival. La maladie semble aussi avoir un effet désastreux sur la vue car la plupart des spécimens croisés ce jour là étaient obligés d’arborer d’immenses lunettes couvrant un bon tiers de leur visage. Ils semblent d’ailleurs vouloir compenser cette perte de la vue en photographiant tout ce qui les entoure : leur plat, leur bière, et même le flipper installé dans le bar. Leur cou, quant à lui, à l’air d’avoir besoin d’un maintien constant si j’en crois la façon dont les individus boutonnent leur chemise à carreaux jusqu’en haut. Enfin, vient le symptôme le plus étrange constaté ce jour là, à savoir une longueur de jambes au dessus de la norme faisant que tous les pantalons semblent trop courts pour ces jeunes hommes et laissent apparaître leurs chaussettes.

Ça fait froid dans le dos.

Vous devez, vous aussi, avoir dans votre entourage un jeune atteint par cette maladie génétique. Un jeune qui n’a pas conscience de sa maladie. Je vous encourage donc à alerter nos amis du Téléthon, le 36 37 étant actif toute l’année.

Sinon, chez Mauri7, la bière n’est pas chère et les filles sont bonnes, allez y.

Citytest réalisé par Joan

Le Mauri7
46, rue du Faubourg Saint-Denis
75010 Paris


Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.