#CITYTEST: OÙ FAIRE CACA DANS PARIS ?

vignettecaca

C’est l’heure de pointe. Vous êtes dans le métro, et vous avez chaud. Mais rien à voir avec la météo, si vous avez des sueurs froides et que des gouttes de sueur perlent sur votre front, c’est parce que vous avez la chiasse. Une bonne grosse diarrhée des familles prompte à rayer de la carte les toilettes dans lesquels vous irez évacuer votre malaise. Seul problème, vous n’êtes pas chez vous, dans vos chiottes bien cosy que vous avez amoureusement aménagés et remplis de magazines comme FHM ou Entrevue

Dans ces moments là, difficile de rester lucide et de ne pas foncer tête baissée dans les premières toilettes qui traînent, sans penser au nombre de filles présentes ou à la personne qui passera après vous.

C’est pourquoi je vous ai préparé la liste des meilleurs endroits où soulager vos envies. Un article à toujours garder sous le coude.

#10 LE MACDO : Commençons par le classique parmi les classiques. Le Macdo, autrement connu comme les toilettes officielles de tout bon parisien. L’atout majeur du Macdo, c’est qu’il y en a partout, donc peu importe où vous vous trouvez, vous avez de quoi faire. Par contre, faites gaffe, en général, c’est bien crade.  Certaines rumeurs font état d’un lien direct entre les toilettes et les cuisines du fameux fastfood. On connait enfin le secret de la sauce du BigMac.

#9 LE BUREAU : Perdu au milieu des hautes tours de la défense, le ventre plein de lave en fusion, vous ne savez où aller pour soulager votre mal-être. Faufilez vous parmi les jeunes cadres plein d’envie et profitez de la cohue et du malaise que vous causerez en évacuant quelques gaz pour éviter la sécurité de la tour SFR. Là, profitez de votre anonymat total pour faire ce que vous avez à faire, avant de, pourquoi pas, boire un café avec Josette, la rouquine sympa de la compta ou de traîner à la cantoche.

#8 DANS LES RAYONS DU FRANPRIX : comme cette dame courageuse dont je ne me lasserai jamais.

#7 BAR PMU : Trois vieux kabyles jouent au domino en buvant de la boukha au fond de la salle pendant que Philippe, cet habitué divorcé 2 fois qui est passé par la case prison et accro de l’Amigo (le remplaçant du Rapido) sirote son verre de pastis pur sur un air de Claude François. Vous êtes bien dans le troquet du coin, là où personne n’en a rien à foutre que soyez venu pour chier du moment que vous consommez. Bon, par contre, niveau propreté, c’est pas vraiment ça, mais on s’en tape.

#6 CHEZ VOTRE GRAND-MÈRE : Haaa votre grand-mère… Y a pas à dire, vous l’adorez. Seul problème, vous n’allez jamais la voir. Profitez donc de cette diarrhée impromptue pour lui faire un kikou ! Toute heureuse de vous accueillir, Mamie n’aura que faire de l’état dans lequel vous laisserez ses chiottes. Vous pourriez même vous essuyer avec son napperon en dentelle qu’elle conserve depuis 1961 qu’elle vous baiserait les pieds en partant, tant elle est heureuse que vous ayez enfin daigné la visiter. En plus, avec un peu de chance, elle vous glissera un petit billet de 5€ et un Savane dans la poche. Foncez !

#5 UN HOTEL DE LUXE : Non vous n’avez pas le look du touriste américain ou du milliardaire Saoudien. Mais maintenant, grâce à Internet, n’importe quel mec habillé avec un polo dégueulasse et des crocs peut passer pour le nouveau Mark Zuckerberg. Du coup, soyez sur de vous en pénétrant dans le grand hall de l’Hotel de luxe de votre choix, prétextez un rendez vous professionnel et foncez vers les toilettes en faïence qui vous attendent. En plus, ce qui est cool avec ce genre d’établissement, c’est que non seulement c’est propre et ça sent bon, mais en plus, vous y trouverez du PQ quadruple épaisseur. Grand luxe. En sortant, faites comme si de rien n’était, vous êtes riche après tout !

#4 SANISETTE : La bonne vieille Sanisette. Il y en a partout dans Paris, et pourtant, personne n’ose y pénétrer, hormis nos amis chauffeurs de taxi. Surement victime de différentes rumeurs les présentant comme une porte d’entrée pour la traite des blanches les sanisettes n’en restent pas moins des toilettes chauffées, propres (car nettoyées à grand jets d’eau après chaque visite) et GRATUITES ! Allez y, vous m’en direz des nouvelles.

#3 RUE CHRISTINE, DEVANT LE NUMERO 19 : Attention, bon plan. Cette rue, déserte la plupart du temps possède un renfoncement devant son numéro 19 propice à poser sa pèche en toute discretion. Il vous suffira de vous poser contre l’angle et d’y faire votre affaire, mais attention, il vous faudra faire vite ! Sachez aussi que la montée d’adrénaline que vous subirez à ce moment là vaut largement tous les sauts en parachute du monde ! Prévoyez tout de meme un peu de PQ dans vos poches, parce que là, pas de rouleau à dispo.

#2 LES CINEMAS UGC : Un peu le même principe que le Macdo, mais en plus propre. Seul bémol, vous devez être titulaire d’une carte UGC pour pouvoir accéder au saint des saints. Une préférence tout de même pour l’UFC Normandie, dont les toilettes sont régulièrement nettoyées. En plus, ce qui est cool, c’est qu’une fois que vous aurez fait caca, vous pourrez mater la fin d’un film avec Dany Boon. En prenant le risque d’avoir envie de vite retourner aux chiottes.

#1 KILIWATCH : Notre grand vainqueur. Le lieu le plus évident où poser votre pèche.En effet, les vendeurs étant trop occupés à se prendre en photo et à s’auto-célébrer de bosser dans ce magnifique établissement, les rayons dont ils sont censés s’occuper sont vides. Du coup, baissez votre pantalon et vite fait bien fait, faites votre petit caca, en toute intimité et essuyez vous avec une chemise à jabots. Et comme de toute façon ils ne vendent que de la merde, les traces de votre forfait passeront inaperçus !

Citytest réalisé par Joan