CONCOURS ST-VALENTIN | CAP SUR VENISE ET LA VENETIE

12491830_10153596898379442_3563663653140558555_o

« Love à VENISE » est le premier titre d’une collection de city guides Love in the City destinés aux amoureux en tout genre. Bien plus qu’un guide, chaque manuel vous emmène en terre inconnue, loin des circuits touristiques habituels et bondés, vous livrant un parcours 100% complice et authentique, partagé malicieusement avec son auteur.

Suivez le guide : dans les pages de « Love à VENISE », la blogueuse Alice Cheron y dévoile avec passion, d’un ton décalé et franchement sympathique tous les secrets de cette ville à la fois mystérieuse et captivante mais sans aucun doute romantique par excellence !

Les Vénitiens n’ont jamais manqué d’imagination pour vivre l’amour sous toutes ses déclinaisons et ce n’est pas Casanova qui nous dira le contraire. Avec Alice, vous aurez accès aux meilleures adresses jalousement préservées par eux, du marché Rialto jusqu’à l’île de Torcello en passant par des incontournables revus et corrigés mais pas moins irrésistibles.

A vous de jouer ? Déclarez votre Amour avant le samedi 13 février en commentaire sous l’article et gagnez un city guide Love à VENISE.

 Love-à-Venise-alice-cheron1

#je t’aime à l’italienne | Vous saviez que Venise compte 180 canaux et 416 ponts ? Moi non plus. Du moins je ne le savais pas avant d’y (re)tomber amoureuse en décembre dernier*.

*Un hiver à Venise, de la Place San Marco aux abords de la « Cité des Doges ». Photos © Isabelle Teodorescu

SONY DSC SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

ACHETER LOVE A VENISE



Il y a 2 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Anne-Sophie

    J.,
    J’aime ton odeur de transpiration autant que ton parfum, tes pieds qui me chatouillent autant que ta main qui prend ma main, tes chemises trouées autant que tes pompes en cuir bien cirées, tes coups de fil marrants beaucoup plus que tes mails inexistants.
    Tu détesterais lire ce message trop explicite mais Venise, Venise, punaise, quoi !
    Et si, là-bas, ce texte, tu le lisais ?
    Et si, à la fin de notre vie, (grand)-parents de quelques enfants, on se mariait ?
    ASV.


Laisser un commentaire