é qué s’apelario QUÉZAC

affiche-quezac-2df1269

La légende de Quézac revient sur les écrans, plus mystérieuse que jamais.

Cette fois-ci, c’est l’eau elle-même qui nous raconte sa propre légende, depuis l’orage originel qui la vit descendre sur les terres arides du Gévaudan, jusqu’à la source d’où elle jaillit. Une petite fille (hommage au premier film de Ridley Scott) est la gardienne de cette source.

Une voix-off grave, masculine, à la diction rythmée et percutante, ainsi qu’une musique spécialement orchestrée par le célèbre compositeur Klaus Badelt, auteur notamment de la musique de Pirates des Caraïbes, contribuent à créer un climat mystique et singulier. Le film nous emporte et nous fait passer de la tempête à l’apaisement, pour nous faire redécouvrir avec enchantement l’histoire d’une eau devenue légende… « é qué s’apelario QUÉZAC».

Une campagne signée Marcel




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire