Le Centre Pompidou lance son jeu vidéo, Prisme7

prisme 7

À défaut de pouvoir aller au Musée en ce moment,
vous pouvez désormais jouer au jeu vidéo du Centre Pompidou !

En effet, Le Centre Pompidou lance Prisme7, son premier jeu vidéo. Disponible depuis le 24 avril 2020, il invite le public à découvrir et à interagir avec des œuvres majeures de la collection du Musée national d’art moderne. Conçu en association avec Olivier Mauco de Game in Society et Abdel Bounane de Bright, Prisme7 propose aux joueurs, à partir de 12 ans, une immersion dans un univers artistique et poétique.

Naviguant entre couleur et lumière, le joueur explore un organisme qui se construit au fil des découvertes des caractéristiques plastiques et sensorielles des œuvres.

Il progresse dans le jeu en interagissant avec Le Rhinocéros de Xavier Veilhan, New York City de Piet Mondrian, Big Electric Chair d’Andy Warhol, ou les célèbres “tuyaux” du bâtiment du Centre Pompidou

conçu par le duo d’architectes Renzo Piano et Richard Rogers.

Bright
BANDE ANNONCE | PRISME 7

Le Gameplay

Le joueur avance et évolue dans les différents univers virtuels en collectant des orbes2 rouges (fonctionnant comme des réservoirs de points) présents sur son passage. Des actions en relation avec les caractéristiques plastiques prégnantes des œuvres (ombre portée, composition en miroir…) sont proposées afin de sensibiliser le joueur à la création artistique et permettre une meilleure compréhension des œuvres.

Au fur et à mesure de son parcours et des univers franchis, le joueur collecte des œuvres, se constituant ainsi une galerie virtuelle personnelle. Favorisant la découverte par le faire, les mécanismes de jeu s’appuient sur un schéma progressif : observer, comprendre, déconstruire, créer.