[Mode] Le vêtement de travail Lafont à la mode de Louis-Marie de Castelbajac

VERTBOIS LAFONT x LMDC 11

Ouverture d’un nouveau showroom parisien dans le quartier Vertbois.

La Maison française Lafont collabore avec Louis-Marie de Castelbajac et offre un lifting à la plus ancienne de ses collections.

Spécialiste du vêtement professionnel depuis 1844, Lafont n’en est pas à son premier patron de couture. Cinquante ans avant Levi’s, la Maison Lafont invente la mythique veste de charpentier bleue, appelée « la veste Coltin », portée par le passé par Jean Gabin dans le film la Bête humaine et plus récemment, par Pharrell Williams dans son clip Freedom.

Si Lafont est le plus ancien fabricant français de vêtements professionnels, il prône également depuis toutes ces années un savoir-faire industriel et visionnaire qui a su habiller des générations d’artisans. Pour sa nouvelle collection Lafont 1844, la Maison fait appel à la créativité moderne de Louis-Marie de Castelbajac pour reprendre des patronages d’époque et inscrire la marque sur le marché du vêtement grand public.

De cette rencontre, sont nés des modèles empreints de l’âme de la Maison Lafont et du chic de Louis-Marie de Castelbajac qui, apporte un œil avant-garde et différent à l’habit de métier. Ici, l’authenticité du vêtement est respectée, cohabitant parfaitement avec des détails soignés, pensés pour être à la fois beau, fonctionnel et intemporel.

Pour découvrir en avant-première la collection « Lafont 1844 », la Maison Lafont & Louis-Marie de Castelbajac s’installent au 30 rue du Vertbois, Paris 3ème, dans un showroom artistique unique, scénographié dans un esprit « atelier workwear », s’inscrivant dans la nouvelle dynamique du quartier Vertbois basée sur des valeurs d’excellence et d’innovation. #peopleofvertbois



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre