Nessly | Autotune is not dead

nessly

On le croyait mort, puis ressuscité par le rappeur Future. On le croyait ensuite définitivement disparu. Puis revenu au devant de la scène avec les fréros PNL Delavega! C’est finalement complètement détesté que l’AUTOTUNE ère sans cesse dans le paysage musical international. Quoi penser de cette modification de la voix chez les rappeurs souhaitant absolument passer en radio pour gagner un peu d’argent?

Que dire de cet automatisme esthétique pour palier à la (probable) faible justesse vocale et au manque de cours de chant chez les artistes d’aujourd’hui?
Rien… on n’a rien à dire et on ne peut rien dire. Si cet effet vocal est encore là aujourd’hui c’est peut être que Roger Troutman ou Stevie Wonder avaient pressenti que ça allait être une grosse tendance dans la musique ? (Voir les 2 vidéos ci-dessous.)

On ne rentre pas dans le débat ou dans l’explication de la différence entre le vocoder (ci-dessus) et l’Autotune (plutôt réalisé par un logiciel et surtout démocratisé par le rappeur T-PAIN).

Mais bon, après cette intro chiante il est temps de vous faire oublier tout ce blabla sur le débat de l’usage d’effets vocaux dans le rap et de vous présenter NESSLY, jeune rappeur d’Atlanta – 21 ans – qui apporte un peu de fraîcheur à l’Autotune. Vous l’aurez compris c’est le gros buzz et vous ne pouvez pas commencer 2017 sans passer à côté de cet artiste. Plutôt que d’en parler on vous laisse écouter les 9 tracks de son dernier projet “SOLO BOY BAND” dispo sur bandcamp!

Honestly, I just wanna affect sound. That’s really what I want to do.

Nessly via XXL

image1-2